En embuscade

Court-métrage documentaire / Durée 11m06 / Produit par 2L compagnie / Avec Annie Lambert, Geneviève Martin, Dorothée Blanck et Teresa Mota

Résumé : Il y a plus de quinze ans, je t’ai dit que je voulais m’acheter une caméra pour filmer les gens. A cette époque là, tu étais déjà très malade. Les premières images que j’ai tournées, c’était avec toi à l’hôpital …

La vie à l’envers

Film de fiction | 18 mn | super 16 mm | cinémascope | Avec Térésa Demarcy-Motta et Olivier Broda | Produit par Envie de Tempêtes | Avec le soutien de OCS, la Région Bourgogne franche-Comté | Producteur et distributeur : http://www.enviedetempete.com

Résumé : Louise ne se sent pas à sa place dans cette « maison de retraite » où elle vit avec son compagnon. Elle décide donc de faire une fugue et part sur les routes. Elle rencontre alors un jeune homme avec lequel elle va donner un autre souffle à sa vie …

Nos familles, nos liens

Documentaire | 1h06 mn | HDV | cinémascope  | Produit par 2L compagnie | Avec le soutien de La Région Bourgogne Franche-Comté, La Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne Franche-Comté, Le Commissariat à l’égalité des territoires, La Préfecture de la Nièvre, l’Agglomération de Nevers

Résumé : Portraits croisés de familles au fil des années. Leurs échanges entre générations interrogent l’évolution des liens, la transmission et les secrets au sein de nos familles. Partant de mes propres questionnements autour de la famille, j’avais à coeur avec ce film d’interroger notre rapport intime à cette cellule fondatrice et à ses changements. Faisant le portrait de différentes familles sur plusieurs années, au singulier ou dans des échanges intergénérationnels, donnant la parole à des gens de tous âges et de tous milieux, « Nos familles, nos liens » donne à voir l’évolution des liens qui s’opèrent à l’intérieur du cadre familial, quel qu’il soit.

Pessoa, voyages de l’insomniaque

http://www.lesdechargeurs.fr/spectacle/pessoa-voyages-de-l-insomniaque

D’après un montage inédit de Teresa Rita Lopes | 1h15 mn | Mise en scène Laetitia Lambert  | Avec la complicité artistique de Térésa Demarcy-Motta | Images Laurent Dhainaut et Laetitia Lambert | Avec Olivier Broda

Sur un îlot, à mi-chemin entre un lit et un voilier, l’espace d’une nuit, un homme s’adresse à lui-même et à nous, questionne l’existence. L’insomnie est tenace et sa pensée vagabonde d’une rive à l’autre. Entre rêve et réel, passé et présent, ses mots naviguent entre ironie et Saudade. Sur la voile de son lit imaginaire, un film, le représentant dans sa quête, l’accompagne, vient se fondre et faire corps avec ses mots.

« Nous vivons tous dans ce monde à bord d’un navire sorti d’un port que
nous ignorons vers un autre port que nous ne connaissons pas mieux, nous
devons tous avoir les uns envers les autres une amabilité de voyageurs »
Fernando Pessoa

Voyages de l’insomniaque extraits du spectacle :

Articles de presse :

Naissance des parents

Naissance des parents image

Documentaire / 52 minutes / DV car / Format 4.3 / Avec le soutien du Ministère du Travail des Relations sociales de la Famille, l’action culturelle de la C.A.F et du􏰁􏰛􏰯􏰘􏰧􏰩􏰦􏰘􏰚􏰬􏰣 􏰯􏱉􏰩􏰙􏰚􏰘􏰛􏰜 􏰙􏰞􏰯REAP (réseau d’appui d’accompagnement d’écoute des parents) / Support Débats, confèrences􏰟􏰚, festivals, autours de la parentalité et de la petite enfance, support et outil d’accompagnement pédagogique à la formation des référents familles, aux soirées débats au sein des cafés et maisons des parents  􏰧􏰟􏰠 􏰨􏰩􏰦􏰟􏰜􏰚􏰠􏰓

Les petits papiers

« En parlant d’eux, ils parlent de nous »

Websérie documentaire

Réalisé par Laetitia Lambert.
Produit par Claire-Marine Piétriga.
Monté par Cécile Frey.
Mixé par Ivan Paulik.
Graphisme: Virginie Foubert

Premier volet / 12 minutes / thème : L’Amour
Deuxième volet / 9 minutes / thème : Le Bonheur

« Depuis des années, je glane, au fil de mes rencontres de hasard, des portraits d’hommes et de femmes, de tous âges et de tous milieux, à qui je propose de jouer le jeu de mes « petits papiers ».
Me rendant chez eux avec ma caméra, je leur donne une enveloppe dans laquelle se trouvent des petits papiers sur lesquels sont inscrits des mots. Chacun pioche les papiers au hasard (encore lui !) et me dit librement ce qu’il veut sur les thèmes en question. Je n’interviens pas, j’écoute uniquement.
Dans une époque où tout va vite, où les moyens de s’exprimer se multiplient et où paradoxalement la parole semble se disperser, se diluer, j’ai eu envie à travers ces « petits papiers » d’aller écouter la parole de gens comme vous et moi, pas une parole d’experts ou de spécialistes, sur des thèmes qui, il me semble, nous concernent et nous touchent toutes et tous. Persuadée que chacun à des choses à en dire.
Chaque rencontre aura été pour moi comme un cadeau. Unique, étonnant, singulier.
Avec cette matière glanée je dessine aujourd’hui cette collection. Je remercie du fond du cœur tous ceux et celles qui ont accepté de jouer à ces « Petits papiers ».
Car en parlant d’eux, ils parlent de nous ».

Laetitia Lambert